CHRONIQUE | L’envers du monde (AETERNIA, #2)

Fiche technique

couv2098187

Titre : L’envers du monde (AETERNIA, #2)

Auteur : Gabriel Katz

Format : epub

Édition : Scrineo

Genre : Fantasy

Résumé

Kyrenia, une ville on ne peut plus prospère, régnée par une hiérarchie invétérée qui, malgré les injustices et la corruption, en assure l’équilibre, abrite des marchands, des religieux et des politiciens, ainsi que des combattant et des filles de joie. Toutes ces gens partagent un point commun : pour réussir il faut survivre à la conquérence. Une quantité titanesque d’argent et de pouvoir est en jeu ici. Mais une nouvelle religion vient déranger ce semblant de paix, le culte d’Ochin prétend libérer les pauvres de l’oppression mais on ne sait que très bien qu’il n’est pas aussi pur qu’il en a l’air.

Dans ce combat théologique, militaire et politique, on suit le parcours de plusieurs personnages :

Le Danseur, un charmant mercenaire devenu le nouveau champion du culte. Il va affronter le Corbeau dans un duel qui est censé trancher leur futur.

Synden, une courtisane pas comme les autres, qui s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment et s’est vu ainsi s’impliquer dans cet enchevrêtrement de batailles.

Varian, un jeune prêtre ambitieux qui sait que le Temple de la Déesse cache des cadavres dans ses placards.

Nisserya, une jolie métisse, prêtresse du culte d’Ochin.

L’Oeil, ou le prophère du culte d’Ochin et son intendant Annoa qui tire les ficelles du culte et de la révolution.

Ainsi que d’autres personnages qui jouent des rôles plus ou moins importants.

Ce que j’ai aimé

  • TOUT, absolument tout, du début jusqu’à la fin. C’est vraiment un coup de coeur.
  • Les personnages sont réalistes et très bien travaillés.
  • L’humour, beaucoup d’humour ! Le danseur est particulièrement rigolo et ses répliques ajoutent une bonne dose d’humour à la morbidité des batailles et des morts.
  • Les enjeux politiques sont surprenants.
  • Le suspense qui fait qu’on lit le livre d’une traite.
  • Ce n’est pas les faits eux mêmes qui sont surprenant mais c’est le fait d’apprendre qu’un certain personnage connaît certaines informations. Après tout, savoir c’est pouvoir !
  • La subtilité et la complexité des sentiments et des relations entre les personnages.
  • Les points de vue variés.

Petits bémol

  • C’est triste de voir s’effacer les personnages qui étaient au centre du premier livre et auquels on s’est beaucoup attachés.
  • Les événements vont à un rythme très accéléré, c’est pour cela que le livre se lit vite.
  • En tant que lectrice, je n’ai pas assez découvert l’univers de l’histoire. Certains me diront que c’est le même univers de la triologie du Puits des Mémoires mais je ne l’ai pas lue et celle là est censée faire un stand-alone. En plus, on a pas la chance de découvrir de près tout ce qui est en rapport avec la magie (Aeternia, les démons, les nécromanciers, etc).
  • Et le pire, c’est qu’il n’y a pas un troisième tome *sniff*.

Conclusion

J’ai apprécié le premier tome (que je n’ai pas chroniqué) plus que le deuxième mais les deux livres restent vraiment magnifiques.

Je suis très contente d’avoir découvert cet auteur avec sa plume qui nous fait voyager, attendre impatiemment, qui nous laisse apeuré, sidéré, triste, qui provoque un amalgame bouillonant d’émotion et qui nous laisse à la fin sur notre faim.

Je mets la triologie du Puits des Mémoires dans ma wish-list car je souhaite vraiment découvrir encore plus le lore et je me lasse pas de la plume de Gabriel Katz.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s