Chronique | Chroniques lunaires [Marissa Meyer]

Fiche technique

Toutes.png

Cinder (Chroniques lunaires, #1)

Scarlet (Chroniques lunaires, #2)

Cress (Chroniques lunaires, #3)

Winter (Chroniques lunaires, #4)

Résumé

La saga est une réécriture originale des contes de fées. Chacun des quatre principaux livres relate l’histoire d’une des princesses qu’on connaît tous : Cinder pour cendrillon, Scarlet pour Petit Chaperon Rouge, Cress pour Réponce et Winter pour Blanche neige. Toutes les histoires sont liées et pivote autour de celle de Cinder.

Dans un futur plus ou moins lointain, Cinder, une fille pas comme les autres vit avec sa famille adoptive à Néo-Beijin. Étant une cyborg, elle subit tous les jours la descrimination de sa famille et de sa société.

Elle mène une vie de labeur, mais elle aime son métier et elle y excelle. Elle est une mécanicienne renommée. Ceci va attirer le prince Kai de la Communauté Orientale qui viendra chez elle pour réparer son android.

Suite à certaines révélations, Cinder se rend compte qu’elle est plus précieuse qu’elle ne le croit et elle est entrainée dans des péripéties qui vont la conduire à la vérité et qui lui vaudront le courroux de la puissante reine Levana de la lune.

Dans l’autre bout du monde, Scarlet la rebelle vivant en France dans une ferme est à la recherche de sa grand mère, sa seule famille. Notre chaperon rouge rencontre son loup mais il est bien différent cette fois.

Et là haut enfermé dans un satellite, Cress avec ses cheveux longs observe nos personnages. La princesse en détresse peut-elle leur donner un coup de main ? Ou au contraire, c’est elle qui en a besoin ?

Et enfin, Winter, une blanche neige qui commence à perdre son esprit, vit à Artemisia, la capitale lunaire, à côté de sa belle-mère Levana.

Les histoires s’enchevêtrent et les princesses avec leur princes formeront une ligue. Mais triomphoront-ils contre la capacité incroyable de Levana à manipuler les gens ?

Ce que j’ai aimé

  • La réécriture des contes de fées est équilibrée : les histoires ne sont pas des copies des contes mais elles n’en sont pas non plus totalement détachées : partout dans l’histoire, on retrouve des clins d’oeil aux contes originaux même si les événements sont très différents.
  • L’univers est original. Des lunaires et des cyborgs, des humains et des androids, une épidémie qui décime la population de la terre, une terre réunie : des éléments qui semblent de prime abord éparpillés mais qui s’avèrent à la fin être liés pour former un seul et même tableaux harmonieux.
  • L’univers est vaste. Marissa Meyer nous le fait découvrir petit à petit. Dans le premier livre, on est en Asie, dans le deuxième en France, dans le troisième dans l’espace et dans le quatrième, on est sur la lune.Le lore est de plus en plus détaillé au fur et à mesure que l’on avance.
  • Les personnages sont accrocheurs. Avec des caractères différents, chacun des personnages apportent un plus et l’histoire s’en trouve enrichie.
  • Les relations sont claires. Le livre nous change un peu du triangle amoureux et de l’hésitation stéréotypés.
  • Le meilleur livre de la saga à mon avis est Cress : on ne manque pas de rebondissements, on découvre de nouveau personnage, on commence à connaître les méandres du lore et à se poser des questions.

Petits bémols !

  • La panoplie des personnages s’enrichit d’un livre à l’autre de sorte que dans le dernier livre on suit une disaine de personnages qui ont tous leur poids. Et si on est attaché à un couple ou à un personnage particulier, on risque de rester sur sa faim. D’ailleurs, Cinder, le personnage principal, se trouve un peu marginalisée.
  • Scarlet. Je vous ai dit que j’aime les choses bien définies. Eh ben Scarlet est tout à fait à l’opposé. Je l’ai trouvé un peu incohérente, hésitante et légèrement bipolaire. C’est pour cette raison que le deuxième livre est celui que j’aime le moins.
  • Les péripéties se répètent selon un même schéma. Des pertes puis des retrouvailles et ensuite d’autres pertes et d’autres retrouvailles. Cette répétition, ajoutée certaines révélations, fait que l’histoire est un peu prévisible.

Conclusion

Les petits bémols ne m’ont pas ôté le plaisir que m’a donné cette série. J’en suis totalement éprise et je compte bien lire les nouvelles et la préquelle prochainement (oui, oui, il y a plusieurs nouvelles et un livre qui raconte l’histoire de la méchante reine ^^).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s